Pélargonium & Géranium


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 a méditer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Papy robert
Langue pendue


Nombre de messages : 598
Age : 69
Localisation : Charleroi (Belgique)
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: a méditer   Sam 7 Jan - 20:14

cet après midi j'ais reçus d'un ami cette petite histoire à méditer car c'est tellement vrai

Aller à l'essentiel
Un jour, un vieux professeur universitaire fut engagé pour donner une
formation sur La planification efficace de son temps à un groupe d'une
quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce
cours constituait l'un des cinq ateliers de leur journée de formation.
Le vieux prof n'avait donc qu'une heure pour passer sa matière.
Debout devant ce groupe d'élite qui était prêt à noter tout ce que
l'expert allait enseigner, le vieux prof les regarda un par un,
lentement, puis leur dit: Nous allons réaliser une expérience.
De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit
un immense pot Mason d'un gallon (pot de verre de plus de 4 litres)
qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une
douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les
plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut
rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou de
plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda:
Est-ce que ce pot est plein?
Tous répondirent: "Oui".
Il attendit quelques secondes et ajouta:
Vraiment?
Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient
rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros
cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier
s'infiltrèrent entre les cailloux... jusqu'au fond du pot. Le vieux
prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda:
Est-ce que ce pot est plein?
Cette fois, ses brillants étudiants commençaient à comprendre son
manège. L'un d'eux répondit: "Probablement pas!"
"Bien!" répondit le vieux prof. Il se pencha de nouveau et cette fois,
sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il
versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre
les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda:
Est-ce que ce pot est plein?
Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent:
"Non!"
"Bien!" répondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses
prestigieux élèves, il prit le pichet d'eau qui était sur la table et
remplit le pot jusqu'à ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux
vers son groupe et demanda:
Que nous démontre cette expérience?
Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours,
répondit: "Cela démontre que même lorsque l'on croit que notre agenda
est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus
de rendez-vous, plus de choses à faire."
Non, ce n'est pas cela répondit le vieux prof. La grande vérité que
nous démontre cette expérience est la suivante: si on ne met pas les
gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire
entrer tous ensuite."
Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de
ces propos. Le vieux prof leur dit alors:
Quels sont les gros cailloux dans votre vie? Votre santé? Votre famille?
Vos amis? Réaliser vos rêves? Faire ce que vous aimez? Apprendre?
Défendre une cause? Relaxer? Prendre le temps?
Ou... toute autre chose?
Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX en
premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir... sa vie. Si
on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa
vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à
consacrer aux éléments importants de sa vie. Alors, n'oubliez pas de
vous poser à vous-même la question: "Quels sont les GROS CAILLOUX dans
ma vie?" Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot de vie".
D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et
lentement quitta la salle.



Pascale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili.vanille
Langue pendue


Nombre de messages : 810
Localisation : Somme (8O) France
Date d'inscription : 01/12/2004

MessageSujet: Re: a méditer   Sam 7 Jan - 20:52

Je connaissais mais c'est avec un réel plaisir que j'ai retrouvé ce texte ! merci Papy Robert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mistral
Langue pendue


Nombre de messages : 2054
Age : 62
Localisation : où souffle le mistral
Date d'inscription : 27/04/2005

MessageSujet: Re: a méditer   Dim 8 Jan - 12:26

Je connaissais aussi Papy, ........ si on laisse de mauvaises choses envahir notre vie, il y aura moins de place pour les bonnes ! C'est à nous de faire le choix de ce qui nous rempli, d'analyser ce qu'on garde et ce qu'on rejette, ce qu'on désire et ce qui a de la valeur etc........j'ai entendu cela dans un cours de cathéchisme et de façon illustrée ! C'est très parlant comme image !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vi-cto-rieuses.site.voila.fr/index.html
leclaude
Langue pendue


Nombre de messages : 424
Age : 47
Localisation : Grône (Valais, Suisse)
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: a méditer   Lun 9 Jan - 16:22

Je l'ai entendu dans un cour de Management professionnelle, on parlais des besoins physiologiques et de la pyramide de Masselot, c’étais pour nous expliqué que nos collaborateurs on des besoins et que pour évité l'absentéisme et créer un cadre de travail agréable et il faut respecté les besoins des gens, voilà si j’ai bien retenu ma leçon.

Après cette théorie nous avons passé à la pratique, nous avons du nous laissé tombé en arrière l’un après l’autre les yeux bandés et c’est nos collègues qui nous retiennent juste à temps pour pas que l’on tombe, ensuite toujours les yeux bandés en groupe de deux nous devions faire un parcours d’obstacle, pour suivre notre chemin il fallais suivre les instructions de la deuxième personne et lui faire confiance. Il y avait encore d’autre truc que je me souviens pas trop.

Le but du cours étais apprendre à donné confiance et à faire confiance, délégué des taches pour mettre en valeur les collaborateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jcphoto.ch
Christiane
Administrateur


Nombre de messages : 1032
Age : 54
Localisation : Arnancourt (52)
Date d'inscription : 03/07/2004

MessageSujet: Re: a méditer   Sam 21 Jan - 3:14

Bonjour,

je ne connaissais pas cette histoire, et je l'apprécie d'autant plus !!

C'est d'une très grande sagesse et tellement vrai pour être bien autant dans sa vie privée que professionnelle.

Merci, elle me conforte dans les choix que je prends depuis quelques années.
C'est bon de nous rappeler ce principe Cool

_________________

http://geranium.pelargonium.free.fr
Création de sites internet : E Media Site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://geranium.pelargonium.free.fr
Joky
Langue pendue


Nombre de messages : 383
Localisation : Guipry
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: a méditer   Sam 11 Fév - 2:33

Comme toute illustration, elle a ses limites.

Que représente le pot la vie ou le TEMPS d'une vie?
Ne peut-on pas se dire que tant que notre vie n'atteint pas sont terme, on peut encore y placer quelques gros cailloux? Autrement dit, changer de priorités et de valeurs?

Peut être n'imaginait-on pas qu'on pouvait seulement réaliser de si grandes choses dans sa vie? (Remplir le pot de si gros cailloux).

Peut-être encore considère-t'on que de simples graviers suffisent bien et que notre vie n'a pas besoin d'être riche, productive... qu'on nous le montre ou qu'on voudrait qu'elle soit.

De plus, ne peut-on considérer qu'à la 1ère question du professeur, et même avant qu'il y place les cailloux, tous les élèves avaient donnés la bonne réponse? Et l'air alors? Ne remplissait-il pas le pot avant que l'on y place autre chose? Ne peut-on pas se satisfaire d'une vie à la poursuite du vent?
(Ca me fait penser à un châpitre du "Chateau de ma mère".
La vieille institutrice demande à ses élèves de primaire quels sont les nombres de 1 à 10 qui sont divisibles par 2.)

Bref, je trouve que cette illustration aborde plutôt les thèmes des valeurs et de leurs relativité.
Qu'est-ce que la "reussite"? Quelles sont les choses importantes?

Les peccadilles des uns font les gros cailloux des autres et les détritivores y trouvent leurs compte...

"serein, contemplatif, ténébreux, bucolique..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a méditer   Aujourd'hui à 19:26

Revenir en haut Aller en bas
 
a méditer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» méditation : quand méditer
» méditation : comment méditer
» Cool Edit Pro (logiciel pour enregistrer et éditer l’audio)
» Quelques citations à méditer...
» Comment éditer un sujet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pélargonium & Géranium :: FORUM GENERAL :: Espace de dialogue-
Sauter vers: